Poésies sur le cirque (1)

Publié le par Delphine

Au cirque

Au grand cirque de l'Univers,
On voit sauter des trapézistes,
Des clowns, des jongleurs, des artistes
S'envoler à travers les airs.

L'écuyère sur ses chevaux
Passe du noir au brun, au blanc,
Le funambule, sans élan,
Droit sur son fil, saute là?haut.

Tout saute à s'en rompre le crâne
Les lions sur des tambours dorés,
Les tigres sur des tabourets...
Moi, je saute du coq à l'âne.

Jacques Charpentreau

 

Au cirque

Ah ! si le clown était venu !
Il aurait bien ri, mardi soir :
UN magicien en cape noire
A tiré d'un petit mouchoir
Un lapin, puis une tortue
Et, après, un joli canard.
Puis il les a fait parler
En chinois, en grec, en tartare.
Mais le clown était enrhumé :
Auguste était bien ennuyé.
Il dut faire l'équilibriste
Tous seul sur un tonneau percé.
C'est pourquoi je l'ai dessiné
Avec des yeux tout ronds, tout tristes
Et de grosses larmes qui glissent
Sur son visage enfariné.

Maurice Carême

Le cirque

 

Zim! Zim! Zim!

Cymbale sonne et l'on se grime

Le funambule fait la "gym"

Pour s'échauffer, car ça commence

 

L'éléphanteau entre en sa danse

Et le lionceau fait révérence

Mais il voudrait bien une lime

Pour ses barreaux - terrible engeance

 

Zim! Zim! Zim !

Le trapéziste est dans les cimes

Trapèze fin, tu te balances

Jongleurs, lancez bien en cadence

Tous vos ballons prenant semblance

D'un grand soleil - Que l'on s'escrime !

 

Et que l'on rie quand le clown mime !

 

Et qu'on écoute sa romance !

Zim! Zim! Zim !

 

Jean-Pierre Voidies 

 

Publié dans Enseignement

Commenter cet article

lili 28/09/2016 18:21

c'est bien